< Retour à l'accueil

Course à pied

Au départ un simple moyen de faire une pause pour se reconnecter au monde réel après les heures passées derrière l'ordinateur, la course à pied est devenue une passion et un activité constructive sur le plan physique comme mental.

Ce sport permet de repenser son potentiel et sa marge de progression, l'importance de l'entrainement, de la récupération et de la gestion de l'effort pour atteindre un objectif. Un objectif qu'il a fallu en amont définir, cibler par un plan bien défini, à suivre avec des entrainements adaptés à la forme du moment et sur des parcours bien choisis et calculés.

J'y ai donc trouvé un excellent moyen d'apprendre à gérer le stress comme la motivation, et de mieux connaitre et améliorer mes réactions devant l'enjeu, l'imprévu et les risques d'échouer.


2017

15 Octobre : Marathon Seine-Eure, objectif atteint de finir en moins de 3h30.

Grâce à une préparation agréable à suivre et bien calibrée par un entraineur pro, et après 12 ans sans viande ni poisson, c'était une bonne occasion de vérifier la forme et l'intérêt des séances cassantes sur piste. Bien qu'en courant jusqu'à 90km par semaine sur route et surtout chemins, aucune douleur pendant la préparation ni la course.

Parti avec le meneur d'allure qui a fini en 3h27, j'ai relaché sur les derniers kilomètres pour atteindre l'objectif tout en arrivant encore souriant à l'arrivée, malgré les 26°C. Reprise de l'entrainement dès le mardi.

Pendant la prépa

14 Mai : Trails des Cerfs - 50 kilomètres - 1km de dénivelé positif
Course bien gérée - Reprise des entrainements deux jours après, foulée légère, et retour à la compétition dès le dimanche suivant.


2016

Octobre : Semi marathon de Boulogne-Billancourt. Après un trajet en voiture sous le déluge et la tempête, le temps s'est miraculeuesement calmé au moment d'aller s'échauffer. Après une course couru sans forcer et dans des conditions inespérées, je finis sasn forcer à moins d'une minute de mon rercord de l'édition précédente ; et capable d'enchainer d'autres compétitions les semaines suivantes.

Trails courus sans se soucier du chrono, une autre facette de la course à pied, où l'on discute pendant les compétitions, ne se prends pas la tête avec l'allure et le chrono à atteindre, et une bonne façon d'apprendre à déstresser même en ayant un dossard sur le maillot.

Juin : sortie en Forêt de Fontainbleau

Vidéo lors d'une sortie sur le circuit des 25 bosses à Fontainebleau

Foret de l'Hautil


2015

Quelques mois après avoir dépassé les 20km et couru mon premier semi-marathon, l'heure était venu pour le premier marathon. Couru en 3h39'57", fini au sprint malgré quelques derniers kilomètres en soufrance à cause d'une déshydratation. Une heure avec la croix rouge après m'être écroulé sur la ligne, et c'était reparti pour la suite, avec quelques semaines plus tard un premier trail de 35km.


2012

Arrivée en club, avec l'occasion de s'entrainer efficacement, démarrer la compétition, et améliorer les chronos et les distances jusqu'à se lancer à courir un marathon.

Ce fut également l'occasion de participer à l'essor d'un club naissant, en apportant différentes compétences niveau web, création du logo, des maillots, accompagnement des enfants aux entrainements et compétitions, ...
à voir plus en détails sur la page consacrée à


2008

Premiers essais de course à pied, d'abord de seulement un kilomètre, puis mois après mois la distance a augmenté à 10 kilomètres, puis au delà