< Retour à l'accueil

Energie & Développement Durable Magazine

De 2009 à 2016, j'ai écrit plusieurs dizaines d'articles pour le magazine "Energie & Developpement Durable", portant essentiellement sur l'automobile, ainsi que les transports en général, la recherche, l'informatique, ...

J'y ai appris beaucoup sur le fonctionnement des médias, se baser sur des sources sérieuses, et les différentes contraintes techniques, idéologiques et juridiques lorsque l'on écrit dans un magazine sérieux.

Une expérience professionelle basée sur la passion, et aucunement pour le côté alimentaire. Mais au final c'est tout de même ce manque de retours par rapport au temps consacré, et le fait que le magazine n'aborde pas certains sujets comme l'alimentation, pourtant la pierre angulaire des enjeux écologiques et politiques, qui m'a poussé à arrêter de participer.

 


PCAS

Pendant quelques mois j'ai travaillé dans l'industrie chimique, un travail en 3*8, en équipe, en combinaison avec masque pour respirer ...

J'ai comme d'habitude rapidement appris, après avoir failli ne pas avoir le poste à cause de la peur que je m'ennuie, comme d'habitude aussi !

J'ai travaillé au service de production, puis de mise au point des synthèses, dans une très bonne ambiance et avec d'excellents rendements.

Tout se passait parfaitement et on m'a demandé de nombreuses fois de poursuivre, mais plusieurs problèmes se posaient : le salaire proposé que l'on soit mauvais ou celui qui rattrape les erreurs des autres, mon manque d'intêret sur la finalité de ce travail, et surtout l'aspect santé.

Paradoxalement travailler dans les médicaments est très mauvais pour sa propre santé, il y a bien sû les différents produits à haute dose, et devoir signer des décharges aux pompiers pour retourner travailler après des incidents causés par un matériel mal entretenu à fini de me convaincre.


Licence de Chimie

Après avoir obtenu mon bac, j'ai entamé des études en sciences de la matière, un secteur promis à un avenir radieux selon le personnel universitaire, et surtout les sciences me passionnaient depuis tout petit.

Rapidement mon intérêt et mes espoirs se sont estompés, les doutes qui se vérifieront très vite quant à la santé réelle de l'emploi dans ce secteur, et surtout toutes ces choses affligeantes et pathétiques que j'ai pu constater sur l'organisation de l'université.

En 2009 j'ai décidé de valider le diplôme, cela permet d'avoir le statut "bac +3" auprès de tous ceux jugeant les gens selon ce système de critères.